5ème séance (2016-2017) : le mouvement conservateur aux États-Unis

phyllis-schlafly
« Stop ERA leader Phyllis Schlafly speaks at a rally in the Illinois State Capitaol rotunda June 19, 1978 ». Gallerie photos Phyllis Schlafly, gettyimages.fr

Chers tous,

La prochaine séance de l’Atelier de Recherche sur les Espaces Anglophones se tiendra le mardi 28 février de 18h à 20h à la Maison de la Recherche (rue Serpente) en salle D413.

Nous aborderons l’histoire et l’historiographie du mouvement conservateur aux Etats-Unis, la séance étant bien entendu ouverte à tous. Les éléments de comparaison avec d’autres espaces du monde anglophone sont les bienvenus.

Afin de lancer la discussion, nous assisterons aux deux présentations suivantes :

Amélie Ribieras, doctorante à Paris III et dont la thèse porte sur l’activiste anti-féministe Phyllis Schlafly, abordera la notion de « culture wars » et la mobilisation des femmes conservatrices dans les années 1960, notamment sur la question du genre, de la famille et de la sexualité.

Tamara Boussac, doctorante à Paris IV et dont la thèse porte sur le conservatisme fiscal dans les années 1960, reviendra plus généralement sur l’historiographie du conservatisme et les débats contemporains sur celle-ci. Elle abordera notamment la place de l’anticommunisme et de l’opposition au New Deal dans le mouvement conservateur après 1945.

Nous espérons vous y voir nombreux !

Bien à vous,

L’équipe d’AREA

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s